Lettres de Lewis Carroll à Savile Clarke

Retour

18 août 1888

“ J'espère que votre nouvelle distribution sera un réel succès.

Vous dites que la sœur de Dorothy (Clara) est nouvelle, mais elle faisait déjà partie du spectacle quand il est venu à Eastbourne. Elle jouait dans la scène " Tous les chevaux et les soldats du Roi " et je crois me souvenir qu'elle tenait aussi le rôle d'une fée. En ce qui concerne les deux textes de chansons que vous m'avez demandés, je suis content que vous abordiez la question car j'attendais justement que vous m'en parliez. Je croyais qu'il était convenu que vous et le compositeur définissiez la métrique des vers souhaitée, et j'ai d'ailleurs suggéré qu'il ferait mieux d'écrire d'abord la musique et que vous me donniez un texte sans signification qui collerait dessus, à partir duquel je pourrais voir de quelle métrique il s'agit. Bien que je garde toujours la certitude qu'il devrait se contenter de la forme existante et simplement rajouter de nouvelles mélodies par-dessus, je serais tout à fait d'accord pour les changer dans la métrique qu'il préfère. S'il vous plaît, gardez bien à l'esprit mes deux suggestions, que vous avez déjà approuvées : l'une, étant que les masques (têtes d'animaux, etc.) montrent toujours partiellement le visage du comédien. L'autre, que les dames devraient être averties que les bonnets ou chapeaux ne sont pas autorisés au balcon et à l'orchestre. Je considère qu'il s'agit d'une réforme très importante à faire, dans l'intérêt des théâtres en général. Je suis presque certain que les autres directeurs vous suivront si vous avez le courage d'être le premier à protester contre ces pratiques absurdes qui privent les spectateurs d'une bonne partie de leur plaisir.

Il y a quelques autres points que je voudrais mentionner:

1 - En écrivant votre nouvelle version de la pièce, ne vaudrait-il pas mieux commencer par reprendre la version existante, puis effacer sans pitié tout ce que l'expérience a révélé de plat et d'inefficace ? Vous verriez alors la place qui reste pour de nouvelles choses.

2 - Si vous conservez les " Chevaux et les soldats du Roi ", ne les laissez pas cavaler sur de ridicules chevaux de bois en jouet dont les roulettes ne touchent même pas le sol !

3 - Je souhaite retirer totalement ma suggestion permettant à des garçons de jouer des rôles féminins. Vous aviez tout à fait raison et j'avais tort. Cela vulgariserait l'ensemble du spectacle. La règle ne marche pas dans les deux sens. Je ne sais pas pourquoi, mais c'est ainsi. Les filles font de charmants garçons (par exemple: le petit Lord Fauntleroy) mais les garçons ne devraient jamais être habillés en fille.

4 - En distribuant les répliques à apprendre, ne faudrait-il pas souligner les mots à appuyer ? Cela n'aurait vraisemblablement pas empêché les Reines rouge et blanche de rendre inintelligible chacune de leur réplique en faisant toujours ressortir le mauvais mot, mais il faut dire qu'elles étaient spécialement idiotes. Pour des gens qui ont un minimum de sens commun, cela serait d'une grande aide de donner au dialogue son vrai sens. ”

Suite